www.theatre-a-vence.fr

Informations
Renseignements
et réservations


04 93 58 87 42
TARIFS
Réserver en ligne



CONT@CT
Plan d'accès

6 rue place Vieille
06140 Vence



Agrandir le plan
Je ne serai plus jamais vieille - de Fabienne Périneau, avec Laurence Méini de Fabienne Périneau
JE NE SERAI PLUS JAMAIS VIEILLE

Adèle raconte le harcèlement que son conjoint, Guillaume, lui fait vivre. Après l'isolement et la séquestration, viennent l'humiliation, l'avortement forcé, la violence et les viols conjugaux. L'alcool et quelques rêves deviennent rapidement ses seuls réconforts dans cette descente aux enfers.
"Adèle" avance ces mots comme une excuse, devant l’interrogation de Luba, sa femme de ménage. Petit à petit se fait jour l’explication de sa "fatigue". Sous le discours de la victime, contrôlé par le coupable, on comprend que "Guillaume", ce formidable architecte, cet homme courtois chéri de tous, "aime" Adèle au point de la garder pour lui seul, de la priver du contact de ses amis, de son portable, de son travail. Il aime les idées de sa conjointe jusqu’à affirmer ou penser que ce sont les siennes propres. Qu’importe ! Ils ne font qu’un. Dit-elle, ou dit-il.
La voix d’Adèle raconte, de plus en plus hésitante, le cheminement d’une emprise, d’un harcèlement ordinaire, celui d’une femme finalement enfermée chez elle, sans chaussures, frappée, humiliée, vieille avant l’heure, qui n’a de porte de sortie que l’alcool et les (rares) rêves.
Un chat qui joue avec un pigeon.
Le lecteur suit le récit éprouvant de cette lente et inexorable descente, des viols conjugaux, de la peur des coups, de cet enfant qui est "passé", car il ne pouvait pas décemment prendre place entre les deux époux.

Adèle reste assise dans son fauteuil, prisonnière. Jusqu'à quand ?
< 1 2 3 4 5 6 >